« D’AILLEURS, NOUS SOMMES D’ICI » - Lettres Histoire Géographie en Lycée Professionnel

« D’AILLEURS, NOUS SOMMES D’ICI » Un exemple de projet pluridisciplinaire transposable dans le cadre du chef d’oeuvre en 1ere Bac Pro

, par Rachida Zekouti - Format PDF Enregistrer au format PDF

Dans le cadre d’un partenariat avec la LICRA Rouen, les élèves de première Bac Pro Gestion Administration du LP Elisa Lemonnier de Petit Quevilly ont réalisé un projet de podcast tv et une exposition de sensibilisation à la lutte contre les discriminations liées à la xénophobie, au racisme et à l’antisémitisme.

« D’AILLEURS, NOUS SOMMES D’ICI »

Stratégies et réflexions pédagogiques lettres histoire dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le Racisme et l’Antisémitisme du 21/03/2020 au 28/03/2020

Dans le cadre du dispositif « la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme », est né un projet pluridisciplinaire liant les disciplines d’Eco-gestion et lettres histoire en partenariat avec la LICRA. Le profil de la classe de Première GESTION ADMINISTRATION avec laquelle nous avons travaillé, se prête particulièrement à ce dispositif. D’origines culturelles plurielles et orientés dans cette filière par défaut avec pour substrat des troubles d’apprentissages, nombre d’entre eux sont en défiance avec le système scolaire et peu motivés (voir fiche synthèse).

L’objectif pour nous était de remettre du sens dans nos enseignements afin de les amener à agir et non plus subir leur scolarité, de les amener à se (re)construire en tant que futur citoyen conscient de la nécessité de s’impliquer, de s’engager et de défendre ses valeurs, ses convictions (voir fiche projet)

En lettres histoire, la stratégie pédagogique a consisté à leur laisser le choix des sujets à traiter, de travailler avec les camarades qu’ils souhaitaient mais la finalité reposait sur la réalisation d’une exposition de leurs travaux dans l’établissement (Voir présentation de l’exposition)et la réalisation d’un podcast.

Podcast video du projet

Par ailleurs, la thématique du dispositif qui traite des discriminations, sujet qui leur est particulièrement sensible, se prête aux programmes de Français, Emc et Histoire (voir fiche annexe sur les objectifs pédagogiques et didactiques).

Ainsi, encadrés par la documentaliste et moi-même, les élèves se sont répartis par groupe de 3 maximum avec pour chaque groupe un sujet et des consignes. Pendant 4 semaines, à raison de 2 heures consécutives le jeudi matin au CDI , les élèves ont élaboré et construit leurs panneaux d’exposition sur des sujets précis, 3 axes de travail ont été définis :

  • AXE 1 : un travail sur la sémantique « Les mots, les maux » avec pour appui les sciences dans le but de déconstruire les préjugés, le racisme et l’antisémitisme. Les élèves ont pris conscience que souvent la méconnaissance et la peur servent de mécanisme aux discriminations en général. Le champ littéraire prend tout son sens, et ont surgi des débats animés autour des notions de « race et racisme » ou encore de « juste et justice ». Les élèves, pour construire leur point de vue se sont nourris de deux œuvres étudiées au préalable « Candide » de Voltaire et « Le racisme expliqué à ma fille » de T.Ben Jelloun ainsi que l’intervention de la LICRA dans la classe.
  • AXE 2 : Un travail sur les conséquences du racisme et l’antisémitisme dans l’histoire contemporaine. Les élèves ont eu à traiter et relater des sujets tels que l’Apartheid , le génocide juif , les génocides du XXème siècle. Des personnages clé tels que Martin Luther King, Nelson Mandela , Rosa Park ou Anne Frank ont fait l’objet d’une étude particulière. Cette partie a permis aux élèves de se rendre compte que les thèses racistes et antisémites sont à l’origine de nombreux maux dans l’histoire récente. Elles provoquent de nombreuses guerres, font naître des régimes autoritaires, de domination et d’exploitation des hommes sur d’autres, sans aucune légitimité.
  • AXE 3 : Racisme, antisémitisme, discriminations et société de l’information. Après avoir réalisé cette approche par la sémantique et l’histoire, malgré tout aujourd’hui encore subsiste des discriminations qui reposent sur des critères physiques, et culturels. Un rappel à la loi sur cette question, a permis aux élèves de mieux comprendre le rôle de la norme, du droit et de la règle, sur des thèmes aussi sensibles. D’ailleurs, l’actualité de ce début d’année a été particulièrement riche…

Rachida ZEKOUTI professeure de lettres histoire, LP Elisa Lemonnier.

Compétences numériques (CRCN) :

Interagir | Collaborer
Développer des documents textuels | Développer des documents multimédia

Retrouvez la liste des domaines et compétences sur le site Légifrance

Documents joints

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?